Uruguay

2014 - Renaissance

 

Cette année là j'avais perdu la respiration, J'étais en quête d'une terre d'exil qui puisse ignorer ma bêtise, mes cicatrices. C'est par les nuages que j'ai traversé l'Atlantique. Pour trouver à une dizaine de milliers de kilomètre mon refuge céleste, l'Uruguay. Après une escale à Buenos Aires pour de brèves retrouvailles en famille maternelle. J'embarquais pour la capitale uruguayenne, Montevideo. Le mal de mer, le fleuve d'argent. Pluviôse comme accueil portuaire. Je pressentais avec liberté, sans offense, ni peur, que le monde tel que je le connaissais, allait changer.




Suite en cours d'écriture.

Les nuages

Next Project

See More